Week End Be My App du 5 au 7 Octobre 2012

Je parle assez peu de moi dans mon blog et en tout cas si je le fais c’est pour donner un contexte à une résolution de problème que j’ai eu. Voilà l’article qui marque un changement vu qu’aucun problème ne va être résolu dans cet article. Je ne compte pas devenir un rédacteur de skyblog pour autant mais mon point de vue a quelque peu évolué.

L’évènement qui me fait sortir de ma discrétion à propos de ma vie est un évènement qui m’a réellement marqué et que je recommande à tout développeur / designer / marketer / hacker / IT fan est Be My App. Du vendredi 19H au Dimanche 22H (bien que nous ayons dû partir, plus tôt à cause du trajet Paris – Clermont-Ferrand qui n’est pas anodin), un weekend entier de développement sur le thème du NFC.

Be My App a, d’après ce que j’ai pu voir, des partenaires et une organisation aux petits oignons. Pas moins que JCDecaux, Orange, Intel, BeGeek, FrAndroid, Programmez, FrenchWeb, le Forum des services mobiles sans contact, le blog Avec ou sans contact, Fred Zone, Le blog des nouvelles technologies comme partenaires. Pour ce qui est de l’organisation, un timing parfait, une équipe connaissant son métier et des intervenants tout aussi qualifiés. Tout était fait pour que l’on puisse avoir tout le matériel, les outils et les connaissances à disposition pour travailler. Pour ce qui était des locaux, l’évènement s’est passé à l’IESA multimédia. De la place pour tout le monde, même si les organisateurs eux même n’en attendaient pas autant. Le seul petit détail négatif que l’on peut trouver était la profondeur des tables et leur inclinaison qui bien que très certainement pratique pour des feuilles de papier, s’avéraient un peu juste pour des laptops (d’autant plus pour les 17″). On faisait fie de ce détail assez rapidement cependant.

La première soirée a commencé avec ce que l’on appelait les « pitches » qui correspondent à la présentation des différentes idées proposées par les « porteurs d’idées« . 37 présentations ont été faites à ce moment là et chaque idée était votée par un jury de 5 « mentors« . Ces votes étaient finalement à titre indicatifs et n’influaient pas sur la suite. Ce qui influait était leur délibération qui a eu lieu après et au cours de laquelle 7 projets ont été choisis pour être en compétition pour le prix final. Durant cette délibération, un jeu servant au rattrapage d’une idée était organisé et correspondait à une sorte de sélection du publique. Chaque porteur d’idée allait tenter de collecter des jetons qui avaient été remis à chaque développeur lors de leur arrivé. Les jetons récoltés étaient ainsi comptés et les résultats remis aux mentors. 1 projet supplémentaire était ainsi rattrapé. Une fois les idées sélectionnées lançées, il était possible de rejoindre l’un des groupes ou, comme mes amis et moi avons décider de le faire portés par un très bon designer intéressé par notre idée, de développer son idée en tant que team dissidente.

Les hostilités étaient alors lancées pour une durée de 48H. A nous d’organiser notre temps comme nous le souhaitons pour nous reposer (fort peu) ou nous ravitailler (fort bien et fourni par les organisateurs de surcroît, nous évitant ainsi d’avoir à quitter les lieux et de risquer de nous perdre ou de perdre du temps) pendant le temps imparti. Deux petites pauses étaient prévues le samedi pour, à la mi-journée, faire un checkpoint vidéo puis, en fin d’après-midi, pour faire une sorte d’entrainement à la présentation du lendemain.

Au cours des 48H de code, de nombreuses personnes, plus compétentes les unes que les autres dans leurs domaines, sont venues nous aider à forger notre projet, à trouver les points d’attaque marketing, à étoffer l’idée de base que nous avions afin de, petit à petit, la voir vivre. L’aspect recherche d’un business model systématique a été une grande découverte pour moi. En effet, la plupart des idées que j’ai amené à maturité n’étaient destinées qu’à mon usage personnel ou à être diffusées de manière open source et sans attente de rétribution financière. La manière de monétiser une application mobile était une recherche particulièrement intéressante. D’ailleurs, Be My App va organiser des conférences à ce sujet le Mardi 16 Octobre et je regrette déjà de ne pas pouvoir y participer (Be My App Comment monétiser votre application mobile ?)

Un autre checkpoint vidéo était organisé le dimanche à la mi journée avant l’arrêt du code à 18H. Une légère pause (la plupart du temps la finalisation des slides de présentation) jusqu’à 19H était octroyée puis les présentations finales avaient lieux. Ces présentations étaient faites devant tous les membres du jury et donc étaient intéressantes même pour les team dissidentes puisqu’elles permettaient potentiellement de se faire repérer. En effet, en plus des mentors de la première sélection, un certain nombre de membres liés aux différents sponsors venaient participer aux choix. Ayant dû partir après notre présentation, je n’ai pas tous les détails de la fin des décisions mais ce qui était annoncé était le passage de toutes les team sélectionnées puis le vote des jury pour choisir les gagnants.

En résumé, ce weekend était une expérience particulièrement géniale. L’ambiance était extrêmement chaleureuse et le contact avec les gens était très facile. Ça se sentait que tout le monde était là pour rencontrer des gens et s’éclater. Cela a été aussi l’occasion de voir naître des projets particulièrement prometteurs que l’on verra peut-être en place et prendre en notoriété au fil du temps.

En ce qui concerne ma team, nous avons eu l’occasion de commencer, et presque finir mais maintenant que les 48H sont passées nous pouvons prendre le temps de faire les choses bien, notre projet nommé Hook (NFCard lors de la présentation du Vendredi). Vous pouvez suivre l’avancement de cette application sur les pages facebook et twitter créées à cet effet.

En tout cas comme dit au début, je recommande à toute personne ayant la possibilité de se rendre à ces évènements Be My App d’y aller et j’espère réellement pouvoir y retourner dès que possible. Je félicite encore les organisateurs pour leur travail et la vivacité qu’ils ont su amener à tout le weekend.

PS : Les photos de l’event

Laisser un commentaire